Vous êtes ici : Accueil > Actualités

Détail de l'actualité

Les flux rss du siteImprimer la page

Réponse à l'article " Coup de Gueule " de D. CARNESCIALI dans La Charente Libre du 19/01/18

Chambre d'agriculture de la Charente

Chambre d'agriculture de la Charente

"... quand l'évêché a sollicité la Chambre d'agriculture, d'autant plus que cette demande s'inscrivait dans l'optique d'apporter son soutien au monde agricole, la réponse ne pouvait qu'être favorable..."

Dans la Charente Libre du 19 janvier, dans une tribune « Coup de gueule »  intitulée "Que faisait l’évêque à la Chambre d'agriculture ?", M. Daniel Carnesciali fait part de son avis sur la tenue des vœux de l'évêché dans les salles de réunion de la Chambre d'agriculture. Il ne précise pas dans son propos que cette initiative relève de l'évêché, ce qui a d'ailleurs été précisé par Monsieur l’Évêque lui-même en début de réunion. D'autre part, Monsieur l’Évêque a également indiqué que cette réunion, hors lieux traditionnels, était la première d'une série de réunions, qui auront pour vocation d’aller à la rencontre d'autres corps de métiers socio-professionnels en Charente. L'agriculture étant en grande difficulté, c'est la filière qui a été retenue pour cette première.

Les élus de la Chambre d'agriculture sont régulièrement sollicités pour s'exprimer sur les questions agricoles auprès de publics plus ou moins concernés ou avertis. Ce travail de pédagogie fait partie intégrante de leurs missions et aussi de leurs priorités politiques : représenter le monde agricole. Aussi quand l'évêché a sollicité la Chambre d'agriculture, d'autant plus que cette demande s'inscrivait dans l'optique d'apporter son soutien au monde agricole, la réponse ne pouvait qu'être favorable. D'ailleurs, des représentants d'autres filières socio-économiques et d’associations diverses ainsi que des représentants de l’État dont Monsieur le Préfet, étaient présents à cet évènement.

Enfin M. Daniel Carnesciali formule des propos diffamatoires sur la mandature actuelle de la Chambre d’Agriculture au sujet desquels elle se réserve la décision d’engager une action à son encontre.
Comment M. Carnesciali peut-il porter de tels propos, alors même qu’il a quitté l’Établissement depuis 4 ans, de plus dans des conditions bien singulières ? Que d’autre part, les comptes financiers sont publics et validés par la préfecture ; ils sont devenus équilibrés et positifs au cours de cette mandature ; la mandature actuelle communique largement et en toute transparence sur ses actions. Et enfin que dire de l’investissement majeur des élus de la Chambre auprès des agriculteurs, au quotidien, et dans la défense des intérêts locaux dans  les instances régionales et nationales ? Cela, M. Carnesciali semble l’éluder totalement.

La Chambre d'agriculture poursuit son travail de terrain, auprès des agriculteurs, des partenaires et des acteurs du monde agricole et rural pour défendre et promouvoir l'agriculture Charentaise.

Les élus de la Chambre d’agriculture de la Charente  

Contact